09.12.2021

Voiture suisse de l’année 2022: une compétition tendue – deux modèles intégralement électriques remportent les titres

La Hyundai Ioniq 5 a été désignée «Voiture suisse de l’année 2022» par un jury de 14 spécialistes. La Škoda Enyaq iV, un autre SUV électrique, remporte quant à elle la distinction de «Voiture préférée des Suisses» à l’issue du vote du public représentatif mené dans toutes les régions du pays par le Schweizer Illustrierte.

Pour la onzième fois, en partenariat avec AutoScout24, BLICK, SonntagsBlick, L’illustré et Corriere del Ticino, le magazine Schweizer Illustrierte s’est mis en quête de la «Voiture suisse de l’année», désignée par un jury d’experts suisses. En outre, ce sont quelque 30 000 personnes qui ont pris part à l’élection de la «Voiture préférée des Suisses» dans tout le pays, soit une hausse de près de 20% par rapport à la précédente édition, l’année dernière.

Le jury professionnel était composé de Monisha Kaltenborn, ancienne responsable d’équipe chez Sauber et actuellement entrepreneuse en sport électrique, entourée de journalistes spécialisés, d’experts de l’environnement et d’experts techniques. A leurs côtés, le pilote suisse de DTM et de Formule E Nico Müller et l’ex-pilote de F1 et présentateur télé Marc Surer. Ils ont élu le SUV électrique Hyundai Ioniq 5 «Voiture suisse de l’année 2022». C’est le SUV entièrement électrique Škoda Enyaq iV, également mis en circulation cette année, qui s’est imposé lors du vote public de la «Voiture préférée des Suisses».

En raison de la situation sanitaire actuelle, le Schweizer Illustrierte et son partenaire AutoScout24 ont décidé de ne pas organiser leur gala traditionnel en l’honneur des vainqueurs. Les prix ont été remis aujourd’hui en comité restreint.

La Voiture suisse de l’année: Hyundai Ioniq 5

Jamais encore la concurrence n’avait été si féroce face au vote du jury de la «Voiture suisse de l’année». Le point commun de toutes les voitures: un entraînement électrique par batterie. Pour la première fois, les e-véhicules dominaient entièrement le vote. «Le fait de ne voir ici que des véhicules électriques reflète bien la tendance actuelle. Mais les modèles qui sont arrivés jusqu’à la sélection finale étaient extrêmement différents, ce qui a rendu notre vote très difficile», déclare Monisha Kaltenborn, présidente du jury. Au lieu des dix modèles habituels, 15 nouveautés automobiles de cette année s’étaient ajoutées à la sélection finale en raison d’une égalité entre six modèles lors de la présélection.

A peine arrivée, déjà une âme de gagnante: dans les années à venir, Hyundai compte lancer une gamme complète de véhicules électriques dernière génération sous sa nouvelle sous-marque Ioniq. La Ioniq 5 prépare le terrain et place un véritable point d’orgue, notamment en matière de design. Ses lignes futuristes s’étirent jusqu’à l’habitacle. Mais elle reste étonnamment facile à manier. Avec une propulsion arrière ou une transmission intégrale et jusqu’à 305 ch, la Ioniq 5 atteint les 100 km/h en 5,2 secondes. En fonction de la taille de la batterie (disponible avec une capacité de 58 ou de 72 kilowattheures), une seule charge peut suffire pour 481 kilomètres. La gamme de prix est très variable en raison des différents types d’entraînement, ce qui contribue à populariser l’électromobilité en Suisse. La Hyundai Ioniq 5 s’est détachée du lot avec 15,1% des suffrages des jurés.

Avec 12% des voix, c’est la Renault Megane E-Tech Electric, le premier modèle d’une nouvelle génération électrique de cette marque de tradition française, qui remporte la deuxième place. Elles sont suivies par la Kia EV6, un autre modèle du groupe Hyundai, qui décroche la troisième place avec 10,3% des votes: parfaitement identique au modèle vainqueur sur le plan technique, elle se distingue au niveau du design, de l’aspect et de son équipement, plus sportifs.

La Voiture préférée des Suisses: Škoda Enyaq iV

Le plus grand jury automobile de Suisse, toutes langues confondues, issu des quatre coins du pays et composé de lectrices, lecteurs et utilisateurs du Schweizer Illustrierte, d’AutoScout24, de BLICK, du SonntagsBlick, de L’illustré et du Corriere del Ticino a choisi son véhicule favori parmi un nombre record de 55 nouveautés automobiles. Pas moins de 30 000 votes ont été exprimés pour l’élection de la «Voiture préférée des Suisses». La concurrence est restée rude et le suspense était à son comble jusqu’au bout. Finalement, la Škoda Enyaq iV a remporté 3,6% des voix. Cette voiture à cinq places est le premier SUV électrique de Škoda, conçu dans la nouvelle tendance électrique de l’entreprise-mère Volkswagen – une tendance reprise par d’autres marques du groupe, comme le deuxième modèle au classement: avec 3,49%, l’Audi Q4 e-tron suit de très près la Škoda sur la ligne d’arrivée. La Peugeot 308 remporte quant à elle la troisième place, avec 2,6% des suffrages. Ce modèle est le seul sur le podium à proposer une vaste palette d’entraînements hybrides (essence, diesel ou rechargeables).

Une heureuse gagnante

Organisé à travers toutes les régions du pays, le vote du public visant à élire la «Voiture préférée des Suisses» a non seulement permis de désigner son modèle automobile préféré, mais il a aussi été l’occasion de remporter de fantastiques prix. C’est Jenny Weishaupt de Boswil AG qui remporte le premier prix: une Peugeot 208 à essence, d’une puissance de 130 ch et d’une valeur de 33 360 francs. Heinz Kappenthuler de Wittenbach SG aura la chance de remplacer ses pneus avec un jeu de son choix chez Continental. Et Andreas Faustein d’Eglisau ZH gagne un stage de sécurité routière chez TCS Training & Events.

La liste des vainqueurs 2022 en un coup d’œil

«La Voiture suisse de l’année»

1. Hyundai Ioniq 5

2. Renault Megane E-Tech Electric

3. Kia EV6

«La Voiture préférée des Suisses»

1. Škoda Enyaq iV

2. Audi Q4 e-tron

3. Peugeot 308

Ringier Axel Springer Suisse SA

Corporate Communications