Beobachter: Dominique Strebel nommé rédacteur en chef

Beobachter: Dominique Strebel nommé rédacteur en chef

Dominique Strebel (54 ans) succédera l’année prochaine à Andres Büchi, qui a été responsable du département journalisme du Beobachter au cours des douze dernières années et qui prendra sa retraite l’automne prochain. «Andres Büchi dirige son équipe avec dévouement. Il a réussi à développer le Beobachter tant sur le plan journalistique que dans le domaine du conseil», déclare Alexander Theobald, CEO de Ringier Axel Springer Suisse. «Nous lui sommes très reconnaissants pour son engagement pendant plus d’une décennie et lui souhaitons une retraite bien méritée.» Andres Büchi continuera de signer des articles pour le Beobachter pendant la période de transition.

Dominique Strebel dirige actuellement la formation diplômante de l’Ecole de journalisme suisse MAZ et enseigne dans les domaines du journalisme d’investigation ainsi que de l’éthique et du droit des médias. Il est également chroniqueur judiciaire pour le magazine en ligne Republik. Le juriste diplômé dispose de plus de 30 ans d’expérience éditoriale. Il a cofondé plusieurs plates-formes journalistiques. Il avait notamment mis en place la plateforme de lancement d’alertes sichermelden.ch pour le Beobachter. «Dominique Strebel est un journaliste expérimenté au sang pur qui incarne les principes du Beobachter par conviction», déclare Roland Wahrenberger, directeur du Beobachter et Chief Marketing Officer de Ringier Axel Springer Suisse. «Son engagement journalistique de longue date contre les injustices et pour la transparence correspond parfaitement aux valeurs du Beobachter. Dominique Strebel est le candidat idéal pour le poste de rédacteur en chef.»

Outre d’autres postes, Dominique Strebel avait déjà été rédacteur et auteur au Beobachter de 2005 à 2012. Il a été lauréat de plusieurs prix pour ses publications. «Le Beobachter s’intéresse à des domaines desquels les autres détournent le regard. Grâce à cette attitude de fond, le Beobachter est non seulement le magazine payant le plus lu de Suisse, mais aussi une institution unique dans notre société grâce à ses services de conseil numérique», déclare Dominique Strebel. «Ses enquêtes font toujours bouger la Suisse. Je trouve cela fascinant. Je suis ravi de poursuivre le développement de ce journalisme de qualité avec mon équipe.»

–––

Le Beobachter occupe une place toute particulière au sein du paysage médiatique suisse. Ce titre est bien plus qu’un simple magazine. Il fournit à son lectorat une aide importante pour toutes les questions liées au droit ou à la vie quotidienne. Le Beobachter est présent sous forme multimédia: en version imprimée, sur Internet et sur les réseaux sociaux. Toutes les deux semaines, le magazine publie des informations solides sur des sujets d’actualité ainsi que des guides complets. L’édition imprimée touche environ 756 000 lecteurs et plus d’un million d’utilisateurs uniques consultent les services numériques du Beobachter chaque mois. Son centre de conseil, qui s’est considérablement développé au cours des dernières années, traite annuellement plus de 100’000 demandes soumises par ses abonnés. Il fournit une assistance fiable et pertinente en matière d’orientation et de décision, aidant ainsi le public à effectuer ses choix de vie. La maison d’édition du Beobachter publie plus de 80 titres, ce qui en fait le leader suisse en matière de conseil. La fondation SOS Beobachter, qui aide les personnes en détresse et le Prix Courage, qui récompense chaque année un acte de bravoure civique, ouvrent la voie à une coexistence empreinte de solidarité.

 

Ringier Axel Springer Suisse SA

Corporate Communications